Blocus, examens et alimentation

On y est : le blocus est bien lancé depuis un moment pour certains, il commence bientôt pour d'autres.

Bref, ça sent la fin d'année scolaire et les examens à plein nez ! Comment survire à cette période difficile ?

Période connue et toujours redoutée, il existe 3 grands piliers sur lesquels se poser pour mettre toutes les chances de son côté : le sommeil, l'activité physique et l'alimentation. Bon, on ne va pas se mentir, si le travail n'a pas été régulier durant toute l'année, il vaut mieux éviter de croire aux miracles ;-)

Un sommeil suffisant permet de conserver vigilance, vivacité, attention, mais aussi de consolider la mémoire. Respecter ses propres besoins est encore plus essentiel en cette période que le reste du temps.

Des pauses, et même une mini-sieste en cas de besoin, seront bien plus efficace sur la rentablité que de bosser 12h non-stop !

 

Conserver un minimum d'exercice physique est indispensable : ce n'est pas parce que c'est une période plus remplie qu'il faut s'enfermer dans une grotte ! Bouger, s'oxygéner permet de lutter contre le stress et améliore les performances neuro-cognitives. Même une simple balade d'1/2h est bénéfique !

 

Veiller à son alimentation est important. Côté hydratation, l'eau reste la seule boisson dont l'organisme a besoin. On évite à tout prix les boissons énergisantes qui rendent irritables et insomniaques (or, un bon sommeil, ça peut servir, vous l'avez lu). Une trêve avec l'alcool peut aussi être bénéfique : en effet, ses effets délétères sur la mémoire sont prouvés, et ce n'est donc pas le moment de donner raisons aux études scientifiques.

Vive l'eau - plate ou gazeuse - aromatisée avec de la menthe fraîche et des rondelles de citron, des fraises, du concombre, ...

 

Globalement, le cerveau a besoin - comme tout le reste de l'année - de sucres, de protéines et de gras.

Tant qu'à faire, autant les choisir de qualité 364 jours par an, mais surtout en cette période.

 

Concrètement, évitez les sucres raffinés industriels. Des pâtes, du riz, du bon pain au levain, de la quinoa, ... le choix est vaste pour donner le carburant dont le cerveau a besoin. On n'oublie pas de mettre des légumes à chaque repas.

 

Les protéines, indispensables au bon fonctionnement du cerveau, sont à pêcher dans les viandes, le poisson, les oeufs, mais aussi le tofu, la quinoa, les oléagineux (amandes, noix, etc...), les légumineuses (pois chiches, lentilles). Idéales au ptit dej et au dîner. Préférez les protéines végétales le soir, pour un sommeil réparateur.

 

Le gras, c'est la vie ! Les oméga 3, qui participent entre autre à la structure de nos quelques 100 milliards de neurones, se trouvent par exemple dans les poissons tels maquereau, sardine, saumon et hareng, et dans les graines de lin, de chanvre, de chia.

Pour les en-cas, des fruits frais ou séchés, du chocolat noir à minimum 70%,  des oléagineux, des pâtisseries maison réalisées le moins de sucre possible (comme le gâteau aux pommes sans sucre par exemple - autant profiter de cette période pour se faire gâter par sa maman)... 

 

Super Bon contient entre 8 et 10% de protéines végétales, du bon gras et du sucre de fruits. C'est un en-cas gourmand et équilibré. Parfait entre 2 examens, ou pour contrer la fringale inatendue;  c'est un solide coup de boost qui ravit le palais tout en apportant des éléments essentiels !

Le fer, le magnésium et le calcium sont aussi bien représentés, tout comme les vitamines du groupe B (dont la carence nuit aux performances mentales et accroît la fatigue).

 

 

Vous l'aurez compris, de multiples facteurs peuvent vous soutenir durant cette période intense que sont le blocus et les examens, tout comme les périodes de boulot plus intensives. Il n'est pas question de se mettre au régime durant ces moments,  et le plaisir doit persister. Super Bon assure son rôle à ce niveau-là aussi !

photos : pixabay à l'exception de la dernière @superbon energy balls

Écrire commentaire

Commentaires: 0