Le nutriscore, un critère de choix ?

De part mon métier, je suis attentive à tous les moyens qui existent pour me permettre de guider au mieux mes patients vers ce qui est bon pour eux. Mon objectif est de les rendre autonomes lorsqu'il s'agit de faire des choix. Non, rien n'est interdit, même s'il faut bien avouer que parfois, il faut choisir entre la peste et le choléra. L'important est de pouvoir se faire plaisir, en ayant conscience de ce qu'on avale. On a bien le droit de fermer les yeux de temps en temps !

Des applis et des échelles de valeurs, il en existe des tas. Une des plus "officielle" est le nutriscore. Ce code couleur assorti de lettres allant de A à E est censé aider le consommateur à opérer un choix éclairé entre 2 produits de même catégorie.

Vous trouverez sur le net, ici, ou , des articles détaillant le principe.

 

En résumé, A (en vert), c'est bien, E (en rouge), c'est cra-cra. Entre les 2, un dégradé de la valeur donnée au produit.

 

J'ai - enfin - pris le temps il y a quelques semaines de calculer le nutriscore du breakfast mix; j'ai choisi au hasard celui au cacao, les céréales chocolatées ayant une place de choix dans les rayons.

Et là, SURPRISE, j'obtiens un C pour ce produit. Comme pour les céréales avec le lion. Moins bien que les choc***ic ou les billes chocolatées nes***ik, qui brandissent un B. Ces dernières obtiennent même un A en version bio. Permettez que je m'étouffe.

Comment expliquer cette note ? Le nutriscore se base sur l'apport calorique, celui en sucres simples, en acides gras saturés et en sel.

Excepté ce dernier, le breakfast mix cacao est plus riche en tout ça. Pourtant, je vous assure que la différence entre les 2 est vertigineuse.

Chez crottes de lapin, le 2ième ingrédient est du sucre et le 3ième du sirop de blé - du sucre donc, en version poison pour notre foie.

Il y a moins de sucres que dans notre super porridge, où le sucre vient exclusivement des fruits. Maaaaais, on ne parle pas de qualité ici, non non, on se contente des chiffres.

L'apport glucidique total des petites billes représente presque le double du breakfast mix. Les glucides en grande quantité ça fait quoi ? Ben ça maltraite le pancréas... bio ou pas.

Le nutriscore indique permettre de favoriser les noix. J'en utilise beaucoup dans mes compositions, et ça ne m'a visiblement pas avantagée...

 

Mon envie avec Vraiment Super Bon, c'est de prouver qu'on peut éviter les aliments hyper transformés, et en même temps manger sainement ET se régaler. J'ai donc embrayé avec un outil que j'affectionne sur ce coup-là, celui de SIGA. Il s'agit d'un indice scientifique qui évalue le degré de transformation des aliments. Vous pensez bien que j'étais impatiente de voir ce que ça donnait pour le même breakfast cacao !

Tadaaaam, soulagée, mais en même temps pas vraiment étonnée, j'obtiens la note de 2 sur une échelle de 7. L'avoine étant transformé en flocons, il n'étais pas possible d'obtenir la première place sur le podium.

Bon, ils trouvent aussi qu'il y a trop de gras et trop de sucres, mais encore une fois, l'origine de ces derniers n'est pas prise en compte, et je n'ai pas pour vocation de faire des produits allégés, la qualité l'emportant sur le reste. La médaille d'or est de mise quand même :-)

 

Au final, l'objet de ce billet n'est pas de dénigrer qui que ce soit, concurrents ou pas. J'ai pris les premiers exemples qui me sont tombés sous la main. Je suis persuadée qu'il y a de la place pour tous, mais je déteste qu'on prenne les consommateurs pour des idiots.

 

Ma conclusion ? Faites gaffe quand vous utilisez une appli aveuglément, ou que vous faites confiance les yeux fermés à un code couleur qui pourrait être arbitraire.

Ayez en tête VOTRE objectif. Est-ce de diminuer les calories ? De traquer le gras ? Le sel ? De ne choisir que du bio ? Une origine locale ? De limiter les additifs ? Des ingrédients issus du commerce équitable ? Un produit riche en protéines ? 

Armez-vous d'une loupe, et lisez vous-même la liste des ingrédients. Faites confiance en votre propre jugement. Demandez de l'aide à des professionnels pour décrypter les étiquettes. OoOh, ça tombe bien, c'est mon métier aussi. Celui où je vous aide à ne pas diaboliser les aliments, ni en avoir peur, peu importe le code couleur.

Á faire plaisir à vos enfants, mais en leur inculquant un esprit critique face à l'offre alimentaire dont on est bombardé, à grand renfort de marketing coloré.

Dans le monde du ptit déj, il y en a pour tous les goûts, pour toutes les envies. Soyez gourmets ou gourmands, quels que soient vos choix. Mais si vous avez envie de découvrir le Breakfast mix de Vraiment Super Bon, il y a un pack à prix avantageux pour découvrir les 4 saveurs ici ;-)

images : pixabay

Écrire commentaire

Commentaires: 0